Bilan moral 2017-2018

Que s’est-il passé en 2017 ? Quelles ont été les manifestations proposées par l’Animation Saint-Martinoise sur Saint-Martin-de-Londres au cours de l’an passé ? Quel bilan peut-on en faire ? Quelles leçons pour l’avenir doit-on tirer de ce bilan ? Quelles orientations pour 2018 ? C’est à tous ces points que nous allons tenter de répondre maintenant.

2017, contrairement à 2016, fut une belle année. La programmation initialement prévue, a pu être maintenue et assurée quasiment totalement !

 

RETOUR SUR L’EXERCICE 2017-2018

 

4 pièces de théâtre

Du théâtre amateur avec Les caboteuses de Saint-Tropez de Michel Saillard, Jofroi avec la Troupelade et Le Père Noël est une ordure avec les Boulidou

Du théâtre professionnel avec Mission Florimont de la Storia Cie

Du théâtre d’improvisation avec la Cie Moustache et leur spectacle Laissez parler les petits papiers

Pour ce qui est de la fréquentation, la palme d’or revient à la pièce de la Storia Cie avec 152 entrées, suivie par celle de Michel Saillard avec 71 entrées et celle des Boulidou avec 52 entrées. Loin derrière, on trouve la pièce Jofroi avec 34 entrées et le théâtre d’improvisation de la Cie Moustache avec une trentaine d’entrées.

 

Le rallye chocolat

Traditionnellement implanté, sauf intempéries, sur la Place de la Fontaine et dans le centre historique du village, le rallye chocolat a réuni le matin, cette année, un peu moins de participants que l’an passé autour du thème de l’olive et de l’olivier. Cette baisse de la fréquentation pourrait s’expliquer en partie par la proximité des vacances scolaires de printemps. Familles, amis, enfants, adultes ont pris plaisir à se lancer dans cette course folle, qui pendant deux heures, allie la tête et les jambes. Enigmes et stands de jeux ont rythmé la quête effrénée vers le Saint Graal en chocolat. Certains ont jugé trop difficiles et trop longues les questions posées et les énigmes à résoudre ; notamment pour les plus petits. Pour la prochaine édition, nous allons préparer des questions destinées aux adultes et des questions destinées spécifiquement aux enfants.

Le temps méridien, au Jeu de Mail, fut consacré à l’apéritif offert par l’ASM et animé par la fanfare Los Neblats, suivi par un repas tiré du sac, ponctué par la préparation et la distribution de l’omelette pascale. Apéritif et repas n’ont malheureusement pas rencontré un franc succès.

Nous avions fait le choix cette année de ne pas proposer d’animation l’après-midi et le rallye s’est donc achevé sur les coups de 15H avec le tirage de la tombola, destinée à faire gagner trois gros lots en chocolat, offerts par l’ASM, la Boulangerie La Tour et l’épicerie Vival. Que ces deux derniers en soient ici remerciés.

Nous pourrions, pour la prochaine édition, nous limiter à l’apéritif offert et au tirage de la tombola pour clore la matinée et ne pas proposer le repas tiré du sac.

 

2 galeries éphémères

Une en mai et la deuxième en septembre/octobre

Ces galeries éphémères correspondent à des expositions d’artistes locaux

Ces deux manifestations ont été portées principalement par le service culture de la mairie et ont rencontré, à chaque fois, un beau succès auprès du public. L’ASM en a été juste le partenaire.

 

2 spectacles pour enfant

Un en juin, sur la place de l’église, en partenariat avec l’association Bouillon Cube : Papier, ciseaux, forêts, oiseaux par la Cie Groenland Paradise. Spectacle qui a rencontré son petit succès et qui a bien fonctionné auprès du public. Nous pourrions à l’avenir renouveler ce partenariat avec l’association Bouillon Cube.

Un autre en octobre, dans la salle des rencontres : Ricardo ne raconte que des histoires avec l’association Zik. 92 entrées payantes. Si le public était au rendez-vous, les avis sur le spectacle furent mitigés. Apprécié par les plus petits, moins par les plus grands, qui ont parfois jugé le spectacle brouillon et non abouti.

 

1 concert en l’église

En juin. Avec le Duo Micha. Musique tzigane et russe. Un concert magnifique, un public malheureusement absent : 26 entrées payantes. Un concert très apprécié par le maigre public présent.

 

Le feu de la Saint-Jean

Retour sur la place du village après un petit intermède l’an passé devant le gymnase. Apéritif et saut du feu avec la fanfare Les Backchich, qui a su progressivement installer un rythme endiablé à la soirée ; même si le public n’a pas été au rendez-vous comme on aurait pu l’escompter pour un samedi soir. Il semble que deux publics différents fréquentent la soirée : les adeptes du repas tiré du sac, qui ne restent pas pour le feu et les adeptes du feu, qui ne viennent pas amont pour le repas du sac. Faut-il changer de formule. Des idées ont été émises ont sein de l’équipe : faire un méchoui, utiliser de la poudre pour colorer le feu, enflammer un personnage ou une structure, faire des grillades….

 

Le Festi’Val de Londres

Nous fêtions cette année les cinq ans du festival. Et pour la première fois, depuis sa création, il s’est déroulé sur deux jours. La programmation 100% féminine du samedi soir a été à la hauteur de ce cinquième anniversaire. Une nouveauté cette année avec le recours aux arts de la rue. La déambulation des Mandadors sur la place du village a fait son petit effet et en a ravi plus d’un. Un petit bémol pour le dimanche après-midi à cause d’une météo capricieuse et de l’annulation de dernière minute de deux de nos prestataires.

Nous profitons de l’occasion pour remercier nos nombreux partenaires : mairie de SML, CCGPSL, commerçants et artisans de Saint-Martin-de-Londres, de la CCGPSL et d’ailleurs.

 

La brasucade

Même topo que l’an passé ! Moules, chips, musique, danse, fanfare, retraite aux flambeaux, feu d’artifice ont agrémenté et ponctué la brasucade 2017. Comme toujours, le public était bel et bien présent. Merci au DJ pour sa belle prestation et qui a su faire danser le public jusqu’à 2H00 du matin ! Merci à la fanfare de SML pour avoir pris en charge de A à Z la retraite aux flambeaux. Merci aux cinq personnes, non membres de l’ASM, qui se sont chargées de la cuisson des moules. Un bémol peut-être : l’incivisme de certains participants en ce qui concerne le gaspillage de nourriture jetée à même le sol et par conséquent le nom respect des bénévoles en charge du site.

 

La Fête nationale

Pour la journée du 14 juillet, prise en charge entièrement pour la troisième année consécutive par l’amicale des sapeurs pompiers de SML, l’ASM a fourni une partie des lots accordés aux vainqueurs des jeux mis en place l’après-midi. Nous avions décidé, cette année, profitant que  le 14 juillet tombé un vendredi soir, de proposer un bal et une buvette, précédés d’un repas tiré du sac. Le public n’a pas été au rendez-vous. Il est prévu dorénavant de ne plus s’investir sur la soirée du 14 juillet.

 

La journée des associations

L’ASM a participé cette année à la journée des associations le dimanche 10 septembre. Une présentation de notre association et de ses activités sur écran via un ordinateur avait été préparée en amont par notre secrétaire adjoint et une partie des membres de l’ASM se sont relayés sur le stand tout au long de la matinée. Une belle occasion pour les Saint-Martinois d’en savoir un peu plus sur nous !

 

Les Olympiades

Comme l’an passé !

En partenariat avec la commission sport de la mairie.

Participation financière uniquement.

 

Un spectacle Claude François

Nous avions programmé un show Claude François le samedi 30 septembre. Faute de suffisamment de billets vendus en prévente le spectacle n’a pu avoir lieu et a donc été annulé d’un commun accord avec la production du spectacle. Une autre fois peut-être… ou pas !

 

La rencontre avec un archiviste

Cette rencontre avait été initialement prévue le 25 novembre 2016. Face aux éléments climatiques du moment, nous avions préféré annuler la rencontre et la reporter un an plus tard. Elle a donc eu lieu le 24 novembre dernier. Intitulée « Histoire locale à la carte », la rencontre a permis à quasiment une centaine de Saint-Martinois de découvrir un pan de l’histoire de SML sous l’Ancien Régime. L’archiviste présent, assistant de conservation aux Archives départementales de l’Hérault, s’est attaché à dévoiler, avec un débit de parole parfois un peu trop rapide, des petites anecdotes et des épisodes marquants de l’histoire de la communauté saint-martinoise avant la Révolution française. Cette intervention a été suivie d’une présentation rapide du site Internet des Archives et des différentes possibilités offertes par le site pour effectuer une recherche. En partenariat avec la bibliothèque municipale, nous avions exposé quelques ouvrages en lien avec l’histoire de notre village. Un seul bémol à cette soirée : le matériel mis à disposition par le service technique de la mairie n’était pas installé à notre arrivée et à celle de l’intervenant. L’installation de ce matériel a nécessité plusieurs manipulations afin de trouver la configuration qui convenait et a retardé par conséquent le début de la rencontre. Il semblerait d’ailleurs que la salle des Rencontres ne soit pas adaptée à ce type d’intervention. Proposition : équiper la salle d’un vidéoprojecteur au plafond avec une prise murale et un écran blanc qui descendrait en fond de scène. Autre possibilité : utiliser la salle du cinéma pour la prochaine rencontre qui aura lieu au mois de novembre prochain autour du roman de Pierre Lemaitre Au revoir là-haut, dans le cadre de la commémoration du centenaire de la fin de la Première Guerre mondiale.

 

Le marché de noël

Cette année le marché de noël a eu lieu le dimanche 3 décembre. Pour cause de travaux, il s’est tenu exceptionnellement au gymnase. Artisans, créateurs, producteurs, idées cadeaux, alimentation, buvette, manège, animation musicale, vin chaud et crêpes étaient au rendez-vous pour le bonheur de tous. Deux nouveautés cette année. La première : la présence de la boulangerie La Tour parmi les exposants avec un stand imposant. La deuxième : un nouveau Père Noël, venu de Frouzet, qui nous a proposé très gentiment ses services gratuitement, comme sait le faire le vrai Père Noël…

 

Le réveillon de la Saint-Sylvestre

Thèmes de cette année « Les années folles ». Le succès de la formule mise en place il ya deux ans ne s’est pas démenti cette année encore. Plus de 180 personnes ont participé au réveillon et ont dansé jusqu’au bout de la nuit.

Le repas a été préparé cette année par Côté Traiteur à Vailhauquès. Repas très apprécié dans l’ensemble. Comme chaque année, l’ASM a fait en sorte de proposer quelques animations en direction des enfants, qui accompagnaient leurs parents. Cette année, nous avions fait le choix de ne pas faire appel à un prestataire et de nous en charger de A à Z. Un coin enfant a donc été aménagé par nos soins avec notamment des jeux achetés par l’association. Il est à déplorer malheureusement la dégradation de certains jeux par certains enfants peu respectueux du matériel mis à leur disposition. Pour le prochain réveillon, l’association s’engage à réfléchir à comment palier à ce genre de désagréments.

 

Le repas des anciens

Journée festive pour nos aînés autour d’un repas concocté par le célèbre traiteur montpelliérain Cabiron, très apprécié pour la qualité de ses mets et son professionnalisme. Repas très apprécié par tous dont les papilles ont été enchantées par les plats servis. Le groupe Goldstar de Clapiers a assuré l’animation musicale en replongeant les anciens dans les années 60 avec danseuses aux costumes appropriés et colorés. Plus de 140 personnes ont participé à ce moment de convivialité et de partage. Rendez-vous est pris pour l’année prochaine.

 

Une enquête auprès de la population

L’an passé, nous émettions le souhait de mettre en place une enquête à l’échelle de la commune pour connaître les ressentis et les souhaits des Saint-Martinois et des Saint-Martinoises en matière d’animations sur leur commune ; afin d’ajuster l’offre à la demande et susciter peut-être le désir de s’investir dans ce domaine.

Cette enquête a été réalisée. Ses résultats seront prochainement publiés sur le site Internet de l’ASM et pourraient faire l’objet, dans un avenir proche, d’un article dans l’Echo municipal

 

 

REMERCIEMENTS

 

Pour terminer, je tiens à remercier très chaleureusement, les membres du bureau, les membres du Conseil d’Administration et tous les bénévoles de l’Animation Saint-Martinoise, sans qui rien ou pas grand-chose ne pourrait voire le jour en matière d’animations sur le village. J’en profite pour remercier nos cinq nouvelles recrues, qui ont rejoint l’association à la rentrée de septembre et qui par leur disponibilité, leurs idées et leur dynamisme apportent un réel plus au sein de l’ASM. J’en profite également pour remercier tout aussi chaleureusement nos partenaires, le service technique et le secrétariat de la Mairie de Saint-Martin-de-Londres, Monsieur le Maire et les conseillers municipaux pour leur soutien et leur engagement aux côtés de l’association ; même si ce soutien et cet engagement pourraient parfois être plus importants. Nous pensons notamment à la brasucade, au Festi’Val de Londres, au montage des dossiers de subventions, à l’appui pour l’obtention de ces subventions, à l’éventuelle aide technique en week-end.

 

Je souhaite pour ma part conserver mon poste de président au sein de l’association, sur les bases mises en place au cours de l’exercice 2016-2017 et de l’exercice 2017-2018.

 

Un souhait : se rapprocher de l’Association des Parents d’Elèves et des autres associations du village pour monter un gros carnaval à l’horizon 2019.

Un autre souhait : mettre en place une proposition en direction des adolescents au niveau du Skate Parc ou ailleurs. Peut-être une soirée jeux de société et jeux vidéo dans la Salle des Rencontres pour commencer.

Une idée : créer une plaquette de présentation de l’ASM, avec trombinoscope et articles illustrés sur les différentes animations portées par l’association. Plaquette à remettre par exemple aux nouveaux arrivants ou au cours de la Journée des associations.

 

Merci de votre attention !

 

Fred Chauvet